Le maillot

Et l’épilation du maillot, on en parle ou pas ?

Solange elle en parle, elle !

C’est vrai, elle est peu décartée du giroudon. On l’aime ou on l’aime pas la mouflette, en attendant, elle a pas peur de s’égratigner l’image de marque. Elle y va et elle y va le téton vainqueur. Parce qu’y en a pas beaucoup qui osent aborder le sujet.

Pourtant les poils c’est quelque chose ! Ils renferment un univers. Et s’ils sont là, c’est pt’être bien pour quelqu’chose. Les avis sont partagés sur le sujet. Je vous laisse méditer sur les travaux du docteur Emily Gibson, une des scientifique qui soutient que le poil pubien nous protège et qu’il ne faut pas tout enlever. J’ai déjà entendu des gynécologues me dire le contraire en France. N’étant pas médecin, je vous laisse vous faire votre opinion…

…et choisir…           imgres-2

Mouais. Le problème (qui en est un des moindres, certes) est que quoique que l’on veuille faire de son gazon, c’est tout de même un peu la dictature de la tonsure. Et quand je lis ce qui suit au sujet de l’épilation dite « normale », ça me fait sauter le carillon ! :

– « C’est la solution de facilité. Je ne déteste pas mais j’estime qu’une fille en couple pourrait faire plus d’effort pour entretenir son maillot et me donner envie de revenir ! » – Jean, 27 ans.

La vérité c’est ce que certains ont besoin d’une autoroute et d’un GPS pour trouver le chemin, quand d’autres sauront apprécier la paysage d’une bonne petite route de campagne à travers la forêt.

Il y en a qui se l’enlève complètement, qui se le coupe, qui se le rase, qui se le design ou qui se le tonde (si, il existe des tondeuses et ce sera probablement la sujet d’un autre article).

Je récapitule donc pour celles qui sont un peu perdues :

imgres-4Vous avez l’intégral. Plus rien.

On enlève tout, on débroussaille, on lisse, on repart en arrière.

images-12Ensuite vous avez le fameux ticket de métro. Bon là c’est clair, c’est la taille d’un ticket de métro (parisien malheureusement).

L’américain. On enlève plus que le ticket de métro. On laisse juste une ligne de poils. Je vous fais un dessin :     \I/

images-13

Le brésilien. Petit triangle sur le devant et l’entrée de la salle de jeu totalement dégagée.

imgres-5

Le personnalisé. Pour les créatives. Petite fleur ou petit coeur taillé sur le minou.

images-14

Le Classique. On enlève tout ce qui dépasse de la culotte. C’est le normal en quelque sorte. Ah ben c’est sûr qu’après ça dépend de la culotte !

Parce que du coup vous avez son dérivé, la version Bridget Jones ou encore la version grand-mère (dite la jachère).

Ca donne ça :

 imgres-3           ou ça          images-15

et enfin la version Courbet (non pas Julien, Gustave)

imgres-6

Et ça c’est quand même l’origine du monde !

La vraie question c’est: pour qui tu te façonnes le coquelicot ?

et la bonne question c’est d’abord : comment tu aimes le voir ?

Et aussi : comment tu aimes le sentir ?

Soyez libres Mesdames ! Rappelez vous que le sexe de la Femme a toujours fasciné l’Homme et qu’il le fascinera toujours (avec ou sans poil) parce qu’il est délicat et insaisissable (et c’est pas près de changer) et que l’homme est conquérant par nature.

Et plus les années passent et plus je remarque que nous-même nous en savons souvent si peu sur notre propre sexe, notre jouissance et parfois même notre désir que je vous invite a y regarder de plus près, à sentir et à faire ce qui vous fait plaisir !!

M. de la Joyeuse du Comptoir

Publicités

Une réflexion sur “Le maillot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s