Le bain dérivatif

Dans la série, j’ai testé pour vous…

Article co-réalisé par Sophie Padostaud et Murielle de la Joyeuse du Comptoir

bd[1]

Aujourd’hui je vous offre un bon moyen d’avoir la foufe joyeuse et vigoureuse !

Aujourd’hui mesdames, on parle légèreté, SANTÉ et bizarrement, intestins !

Je vous invite à jeter un oeilleton sur le feuilleton qui suit, ça pourrait bien révolutionner votre vie de femme (ou d’homme).

Le bain dérivatif est une sorte de « bain de siège », de toilette intime ou d’application locale  qui, à travers le froid, va activer nos intestins et permettre le nettoyage de la tuyauterie garantissant la circulation et l’élimination des MAUVAISES GRAISSES les plus nocives (et inesthétiques !)

Attention,  ça ne donne pas froid ! Je ga-ran-tie ! Il n’y a pas plus frileuse que moi. ça fait partie du jeu, on doit avoir bien chaud.

Quelques effets dans le désordre : Se refaire la silhouette en quelques jours, récupérer de l’énergie en 10 minutes et régulation de la température et la circulation !

Surtout ne me croyez pas ! Essayer et verrez. Il n’y arien à perdre. (A part quelques bourrelets.)

Je ne peux même pas vous dire satisfaits ou remboursés, à une petite bassine d’eau près, c’est GRATUIT !

Cette technique qui nous est généreusement proposée par France Guillain serait connue depuis belle lurette (des milliers d’années de lurette !) en Chine. On la retrouve également dans certaines traditions des peuples du pacifique comme la Nouvelle Guinée et il semblerait que les animaux la pratiquent spontanément.

Que faut-il faire ?

Il existe deux versions:

VERSION 1:

bain_de_siege_pour_soulager_hemorroides

NON ! Pas d’immersion total !

1 – Remplir une bassine d’eau froide (On évite de le faire à l’eau courante, c’est ni très écolo, ni très économe). Contrairement à l’image on ne se plonge pas le fondement dans l’eau non plus ! Le principe est de localiser le rafraîchissement. De plus, avant-arrière, chacun son écosystème, on voudrait pas que les bactéries de l’un aillent jouer dans l’équipe adverse.

2- Se déshabiller partiellement. Il faut avoir l’arc de triomphe à l’air libre (pareil pour vous messieurs) mais le reste à couvert. S’assurer d’avoir bien chaud !!! Très important ! N’hésitez à y aller sur la grosse chaussette, et la bouillotte si nécessaire.

3 – Se passer de l’eau froide sur toute la minette ou le service 3 pièces, en passant la main de l’arrière vers l’avant SANS JAMAIS aller jusqu’à l’arrière cour (l’anus pour ceux qui ont du mal avec les métaphores) !!! (Attention aux risques de contamination de la flore de la salle obscure vers la salle de jeux)

A la main ou avec un gant, comme tu le sens.

4 – 10 minutes Minimum – inutile de faire trop longtemps, surtout au début… il faut s’habituer.

VERSION 2 de France Guillain :

La big boss du bain dérivatif raconte :

1- Remplir une bouteille d’eau au 3/4  et la mettre au congélateur (ou utiliser une poche de gel).

2-  Emmailloter la bouteille dans une petite serviette et la placer entre ses jambes pendant….des heures, autant que possible, pendant qu’on travaille, qu’on regarde la télé, qu’on lit, qu’on blog, qu’on reblog…

Petites remarques :

• Se fait a jeun. Surtout au début. Le temps de comprendre comment on réagit. Ca peut donner la nausée si on vient de manger (apparemment sauf si on a mis le sac de glace pendant le repas. Je ne sais pas, j’ai pas essayé.)

• J’en connais qui passent la main de l’avant vers l’arrière – ce qui parait plus logique et plus hygiénique – il semblerait que ça marche aussi.

• Il ne s’agit pas d’une médecine en soit.

Cela étant dit, je ne peux pas m’empêcher de faire le lien avec la médecine traditionnelle Indienne dite Ayurvédique*. En effet, cette médecine est fondée comme toutes les médecines orientales sur la prévention ET également en grande partie sur la notion d’élimination des toxines, entre autre par le nettoyage des intestins et du côlon.

Comme quoi !

(*Petite aparté : La médecine Ayurvédique est considérée comme le système médical le plus ancien – avant la médecine chinoise entre autre • Le concept de toxine y apparait il y a 5000 ans • L’OMS reconnait l’Ayurvéda comme un système médical valable.)

froid_baind_erivComment ça marche ?

Je vous donne la définition du site de France GuIllain : « Le Bain Dérivatif est une technique qui consiste à rafraîchir  les deux plis inguinaux et le périnée dans le but de faire vibrer, rendre mobiles les intestins et l’ensemble du fascia.

(…)

En effet, ce qui nous manque le plus est la fraîcheur au périnée. Cela fonctionne même sur les personnes qui ne peuvent absolument pas marcher.

Cette fraîcheur entraine la motilité du fascia et de l’intestin  provocant l’expulsion des selles, mais aussi le déplacement, le cheminement dans tout le corps des graisses issues de la digestion.

Les effets du Bain Dérivatif sont très nombreux. Il fait partir en premier lieu les mauvaises graisses, épaisses, qui se trouvent directement sous la peau. Mais il aide aussi les personnes trop maigres à nourrir correctement les muscles, à densifier les os. Il contribue sans conteste à la régénérescence de l’organisme. »

(Personnellement j’ai bien maigri ! Mais il faut dire que j’avais un peu la roue de secoure qui débordait à l’époque)

Pour plus d’informations je vous laissent regarder le site officiel du bain dérivatif  et pour ceux qui ont la flemme de lire, elle explique tout sur cette vidéo (si l’émission ne vous intéresse pas, les explications commencent à partir de 22minutes 35)

M. de la Joyeuse du Comptoir et Sophie Padostaud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s